Sélectionner une page

En ce qui concerne la perte de poids, de nombreux mythes circulent à propos de l’activité et de l’alimentation chez la femme. Conformément à ces mythes, certaines femmes vont s’adonner à plus d’activités physiques tout adoptant un régime alimentaire dans le but de perdre du poids. Reléguant au second plan les besoins nutritionnels, une telle idée risque de vous faire perdre de l’énergie pour rien, de faire souffrir votre corps inutilement ou de mettre votre santé en danger. En réalité, vous avez besoin de pratiquer modérément une activité physique et d’équilibrer votre alimentation pour atteindre sainement et efficacement vos objectifs de perte de poids.

Les effets limités d’une accumulation d’activité physique associée à régime

Des idées tendent à faire croire qu’un cumul d’activités physiques associées à un régime est inéluctablement efficace pour faire perdre du poids. Or, ces idées présentent des limites.

activité physique

Cumuler plus d’activités physiques peut être bénéfique …

Contrairement à notre mode de vie sédentaire qui est susceptible de précipiter une prise de poids, une activité physique est grandement bénéfique. Par exemple, la marche, le fait de monter les escaliers, faire ses courses avec un vélo, faire du jardinage, permet de faire bouger le corps et constitue une activité physique.

Le fait de cumuler plusieurs de ces activités permet de faire fonctionner les muscles et de dépenser plus d’énergie. La pratique de ces activités vous permettra d’améliorer votre silhouette et vous aidera à réguler votre poids. Entreprendre une ou même plusieurs activités physiques est une excellente initiation lorsque vous voulez perdre du poids. 

… mais pas suffisant pour perdre du poids

Les activités physiques à elles seules ne sont pas efficaces pour perdre du poids. Il faudrait qu’elles induisent un effort modéré et prolongé et qu’elles soient associées à une alimentation adaptée pour la perte de poids. L’équipe de nutritionniste du site Checkfood montre justement ce qu’est une alimentation adaptée à la perte de poids.

Cumuler les activités physiques avec les régimes s’avère inefficace pour perdre du poids durablement

Beaucoup de personnes cumulent plus d’activités physiques avec certains régimes alimentaires afin d’accroitre leur chance de perdre du poids. Des régimes qui sont parfois inadaptés et donc inefficaces, notamment ceux qui imposent un seul repas par jour ou une privation alimentaire forcée.

Ces régimes peuvent sembler avoir un effet qui, en réalité, est de courte durée. Ce type de privation amènent votre corps à brûler plus de graisse. Mais dès que vous revenez à une alimentation normale, votre corps stocke plus de graisse qu’il n’en brûle. Survient alors un effet yoyo : vous reprenez rapidement les kilogrammes perdus et parfois plus encore.

Ainsi, un cumul d’activités ne favorisant pas un minimum d’effort modéré et prolongé et un régime inadapté peuvent s’avérer inefficaces pour la perte de poids. Cette façon de procéder pour espérer perdre du poids n’est pas convenable. Et elle peut même s’avérer nuisible, voire dangereuse pour la santé. Elle induit une perte de poids qui n’est pas durable. Elle est donc inefficace sur le long terme. 

Les dangers d’une accumulation d’activité physique associée à régime

Lorsque l’accumulation d’activités physiques et le régime alimentaire ne sont pas adaptés pour la perte de poids, les efforts que vous entreprenez peuvent s’avère vain et parfois néfaste pour l’organisme. En effet, le cumul d’activité, associée un régime restrictif, pousse votre corps affamé à fonctionner avec moins d’énergie. Conséquemment, vous éprouverez d’énormes difficultés pour continuer les activités physiques.

Lorsque vous êtes dans un état de privation alimentaire, vous réduisez l’apport calorifique, ainsi, vous maigrissez. Mais, vous n’avez pas la capacité d’entreprendre une activité physique. Aussi, si, malgré cette privation, vous avez un minimum de force pour initier ces activités physiques, ces dernières vont entraîner une faiblesse du corps. Votre corps va alors s’épuiser avec le risque d’intensifier la fatigue chronique. 

Conséquemment, en plus des activités physiques, le fait de suivre un régime restrictif  avec une réduction calorifique, peut avoir des effets néfastes pour la santé de la femme. En continuant le cumul des activités physiques avec un régime amaigrissant, vous créez des carences alimentaires avec un manque de vitamines, de sels minéraux, d’acides gras essentiels. Ces carences sont susceptibles d’induire une perte de la masse osseuse et un risque accru de fractures.

Ainsi, chez la femme, il peut y avoir une réduction de la teneur en minéraux osseux, une réduction de la densité osseuse, avec le risque lié à la survenue d’une ostéoporose, notamment chez la femme ménopausée. Chez les femmes actives, ces régimes inappropriés peuvent entraîner, des perturbations hormonales, des règles irrégulières ou une absence de menstrues, avec des effets délétères au niveau des reins, du foie et avec des risques cardiovasculaires. 

manger sain en plus de pratiquer une activité physique régulière

La meilleure stratégie pour une perte de poids efficace et saine  

Pour qu’un cumul d’activités physiques soit efficace pour la perte de poids, vous devez l’associer à une alimentation saine et équilibrée. Aussi, contrairement aux idées reçues, c’est la pratique d’une activité physique régulière et le rééquilibrage alimentaire qui favorisent une perte de poids efficace et durable. Il faut donc associer la pratique de l’activité physique à une alimentation équilibrée et non à un régime.  

Il s’agit de pratiquer souvent une activité physique d’intensité modérée pendant au moins une trentaine de minutes. Une activité physique peut être de la marche rapide, du jogging et de la natation, entre autres. Avec le temps, vous pouvez accroître le nombre de minutes et l’intensité des activités, en y allant progressivement sans dépasser votre propre limite. 

Notez que les besoins nutritionnels des femmes diffèrent de ceux des hommes, en raison des changements hormonaux liés aux menstrues, à la péri-ménopause ou à la ménopause. Des apports en vitamines (D, B9) et en minéraux (fer, calcium, magnésium) s’avèrent nécessaires pour éviter un risque plus élevé d’anémie, d’os affaiblis et d’ostéoporose.

Vous devez pratiquer les activités physiques en mangeant à votre faim et sans affamer votre corps. Il faut : 

  • privilégier une alimentation riche en fruits, légumes et protéines de qualité ;
  • consommer des portions modérées de graisses saines ; 
  • limiter ou en éviter de consommer au maximum le sucre, l’alcool, les aliments frits ou transformés ;
  • boire plus d’eau et de boissons saines ;
  • consommer de façon appropriée des protéines et modérer la consommation de glucides.

Ce sont ces habitudes alimentaires saines et équilibrées, associées à la pratique d’une activité d’intensité modérée qui vous permettront d’atteindre efficacement vos objectifs de perte de poids.