Sélectionner une page

Le floorball est un sport collectif dans cadre duquel les joueurs se servent d’une crosse pour manier la balle, un peu comme au hockey. C’est une discipline qui gagne actuellement du terrain, notamment auprès des pratiquantes féminines. Découvrez alors tout ce qu’il faut savoir sur le floorball, ses spécificités, son histoire, ses règles, mais aussi et surtout sa pratique parmi les sportives.

Le floorball, c’est quoi ?

Le floorball est un sport collectif qui ressemble un peu au hockey sur glace. En effet, les joueurs de champ sont équipés de crosse. Toutefois, ils n’évoluent ni sur la glace ni en portant des patins. Par ailleurs, ils ne jouent ni sur le gazon ni en chaussant des rollers.

Floorball femme
Le floorball est un sport ayant des points communs avec le hockey

Le floorball est un sport qui opposent 2 équipes constituées chacune de 5 joueurs de champ et un gardien. Les adversaires s’affrontent durant 3 tiers-temps de 20 minutes. L’objectif est de marquer dans le but adverse grâce à la crosse.

Ce sport peut être pratiqué à la fois par les hommes et les femmes et même les plus jeunes peuvent s’y essayer. Par contre, ces derniers jouent sur un demi-terrain en équipe de 4 joueurs, gardien y compris.

Origines et histoire du floorball

Si les origines précises du floorball restent assez floues, ce sport, considéré comme un proche cousin du hockey sur glace, tirerait ses racines en Amérique du Nord. La création de ce jeu était alors motivée par la volonté de pratiquer le hockey même en saison estivale. D’ailleurs, le floorball est très présent dans les pays adeptes du hockey sur glace, notamment la Suède, la Finlande ou la République Tchèque.

Le floorball s’est très bien importé en Europe, sachant qu’il ne suscite pas un réel engouement en Amérique, sa région d’origine. Ce sport s’est imposé comme étant une discipline à part entière et la Fédération Internationale de Floorball ou IFF a même été créée en 1986.

Ce sont, aujourd’hui, environ une cinquantaine de pays qui disposent d’une fédération nationale officielle et une trentaine de fédérations membres associées. En tout, plus de 360 000 joueurs et joueurs sont éparpillés dans le monde.

Le Comité International Olympique a reconnu l’existence à part entière de la discipline au mois de juillet 2011.

Comment jouer au floorball ?

Le principe de jeu

Le floorball privilégie le jeu d’équipe, le fairplay et le respect mutuel entre les joueurs. Bien que ce soit un sport de contact, il y a peu d’agressivité dans les rencontres. Au pire, vous verrez de petits « épaules contre épaules » moins virils que ceux que l’on a l’habitude de voir en hockey sur glace.

De même, les contacts volontaires entre les crosses sont interdits. À la fin de la rencontre, les capitaines des équipes sont invités à effectuer un petit discours de remerciement envers leurs joueurs, leurs adversaires, les arbitres et le public en guise de fairplay.

Le floorball est aussi marqué par la mixité du jeu. En effet, les membres de chaque équipe peuvent être un mélange d’hommes et de femmes, de jeunes et de moins jeunes. Dans le cas des équipes mixtes, il est fréquent de voir les femmes occuper le poste de gardien de but.

Le terrain et les équipements

Le terrain destiné à jouer le floorball mesure 40m de long et 20 m de large. Il est entouré d’une bande fabriquée en polymère appelée rink. Elle fait 50 cm de haut. Les buts sont situés aux extrémités du terrain, distants entre eux de 36 m.

En ce qui concerne les équipements, un joueur de floorball doit porter un maillot aux couleurs de son équipe, un short, des chaussettes montantes à la manière des footballeurs, des chaussures de sport et des gants.

Pour plus de protection, le port du protège-tibia peut s’avérer intéressant, de même que les lunettes de protection. La crosse spéciale floorball est aussi obligatoire pour les joueurs de champ. Le gardien porte une tenue rembourrée et un casque, mais ne dispose pas de crosse. Il défend sa cage à genoux.

Floorball féminin
Les joueuses doivent revêtir des équipements sportifs complets incluant des protections

Règles du jeu

Voici les différentes règles de base qui entourent le floorball :

  • Un joueur de cham ne peut pas jouer sans crosse ;
  • Il est interdit de marquer intentionnellement avec une partie de son corps ;
  • La crosse ne doit pas se trouver entre les jambes d’un autre joueur ;
  • Les blocages de crosse et les coups de crosse sont interdits ;
  • Un joueur peut arrêter la balle avec son corps ;
  • Si la balle passe au-dessus du rink, il y a sortie en touche ;
  • Les coups francs sont joués directement ;
  • Il existe une zone spécialement réservée au gardien que les joueurs ne peuvent pas franchir ;
  • Un gardien peut quitter sa zone et devenir un joueur de champ, mais ne peut avoir la possession de la balle que 3 secondes ;
  • Il existe une pénalité pouvant aller de 2 minutes à 10 minutes, jusqu’à l’exclusion totale selon la gravité de la faute commise par le joueur.

Le floorball féminin

Cette discipline connait un succès de plus en plus retentissant auprès de la gent féminine. En effet, les grandes nations adeptes de cette discipline possèdent quasiment des équipes féminines, que ce soit en sélection nationale ou dans les clubs.

Même si ce sport est encore relativement peu connu en France, il commence à se développer lentement, mais sûrement. Grâce à la fédération française, les joueuses disposent des meilleures conditions pour évoluer et progresser durablement, que ce soit du point de vue financier, matériel ou en termes de qualité de jeu.

Le premier championnat national de floorball féminin a débuté lors de la saison 2011-2012. Il n’y avait, à l’époque, que 3 équipes professionnelles. Aujourd’hui, leur nombre a beaucoup évolué. Voici quelques-unes des équipes les plus en vue :

  • Panam’United (Paris)
  • Lyon FC – Féminines 1
  • Lyon FC – Féminines 2
  • Amiens Floorball – Les Hoplites
  • Cel’Est (incluant des joueuses des clubs suivants : Club Unihockey Bisontin, ASPTT Nancy-Laxou Floorball « les Loups Lorrains », Strasbourg Sentinelles Floorball, Les Lions du Val d’Yerres Floorball Club) ;
  • Wild West Women (rassemblant des joueuses des clubs suivants : Caen Floorball, Panthères de Rennes, Andégaves d’Angers, Nantes Floorball Canonniers, Floorball Saint-Lois, Celtics de Brest, Le Mans Floorball 72, Lynx de Bordeaux, Lapeyrouse-Fossat – Griffons d’Oc, Rouen Floorball, Club de Floorball Orléanais, Fleury Floorball, Salamandres de Montbazon, Touraine Floorball).